Notre site a fait peau neuve. 💛 Si vous voyez une petite anomalie, tenez-nous au courant !
Logo Cybele
La vie de Cybèle

Les coulisses d’une nouvelle visite

Ecriture Nouvelle Visite

On vient de lancer notre toute nouvelle visite « Chroniques des lyonnaises inconnues » et vous savez quoi ? C’est la visite qu’on a mis le plus de temps à écrire de toute l’histoire des visites Cybèle ! Et ce, pour plusieurs raisons.

Que des nouveautés

Le sujet d’abord.

Le défi était grand, puisque c’est un sujet thématique qui nous tient à cœur, mais que, jusque-là, nous ne l’avions traité que de manière très partielle (et en complément des sujets principaux de nos autres visites). On a fait le choix de ne pas tout de suite définir une période historique et de commencer par balayer toute l’histoire des lyonnaises de l’Antiquité à aujourd’hui. Autant vous dire que les premières recherches ont été abyssales ! Mais il fallait ça pour ensuite choisir ce qu’on voulait raconter.

Le quartier ensuite.

On a décidé (après moult retournements) que cette visite se déroulerait dans le 6e arrondissement, autour de Foch et des Brotteaux. On n’avait encore jamais écrit de visite dans ce quartier et on est très heureuses d’élargir nos horizons. Mais forcément ça fait un nouveau quartier à arpenter pour les repérages, de nouveaux bâtiments à découvrir et une nouvelle histoire à potasser ! D’autant que le 6e cache bien son jeu : sous ses airs de quartier chic, il renferme une histoire très variée. C’est notamment le quartier idéal pour évoquer la grève des ovalistes, des ouvrières du 19e siècle. Qui l’eût cru ?

Ecriture Nouvelle Visite Brotteaux
En repérage dans le 6e arrondissement

Parler des inconnues

On ne voulait pas aborder la question de la place des femmes dans l’histoire en ne parlant que des personnalités connues. C’était important pour nous de parler de femmes aux parcours remarquables mais que l’histoire a effacée. C’est dans le titre « Chroniques des lyonnaises INCONNUES » : les femmes dont on parle ne sont pas vraiment présentes dans les archives, les historien·ne·s ont peu écrit sur elles, alors c’était un vrai travail de fouilles archéologiques ! (à ce moment de l’article vous pouvez chanter Indiana Jones. Vous avez l’air dans la tête ? De rien.) 

L’échec des archives

On doit aussi quand même vous raconter l’échec de cette visite… Depuis toujours chez Cybèle, on écrit à partir des livres d’historien·ne·s, des thèses, des articles, et cette fois-ci, vu le sujet, on a voulu aller directement aux archives pour traiter l’information à la source ! Mais les recherches aux archives, c’est tout un labeur. On a goûté à l’errance des chercheur·euse·s, la difficulté de trouver ce qu’on cherche dans les millions de documents conservés, les aléas des mots-clés mal choisis, la déception de ne pas trouver… bref on a galéré, on y a passé beaucoup de temps pour peu de résultat !

C’est l’occasion de saluer le boulot monstrueux des historien·ne·s et des archivistes. 👏

La seule recherche aux archives qui ait un peu abouti, c’est celle sur le premier vote des femmes en 1945. Mais finalement… le premier jet de la visite était trop long et c’est la scène qu’on n’a pas gardé ! Ne vous inquiétez pas elle fera l’objet d’un article, voire d’un podcast bientôt !

Pour vous donner une petite idées des documents qu’on est allé éplucher, voici l’acte de naissance d’une personnalité dont on parle dans la visite. C’est ici, page 63, à droite. Débrouillez-vous avec ça !

Visite Theatralisee Femmes Dans Lhistoire 03 Credits Charles Pietri
Déso pas déso.

Un sujet d’actualité brûlant et la nécessité de contextualiser

Le sujet de la place des femmes est très actuel. Chaque jour, il y a des nouveautés (articles, livres, recherches) qui paraissent sur le sujet ! C’est super et passionnant, mais ça a été un vrai travail lors de l’écriture de se tenir informées. Il fallait actualiser nos connaissances et lire sur les réflexions de nos contemporains, tout en n’oubliant pas que les femmes dont nous parlons vivaient à une autre époque, dans une toute autre société que la nôtre. Nous avons donc été vigilantes à toujours bien contextualiser pour ne pas calquer nos interprétation du 21e siècle sur des femmes du 18e ou 19e siècle.

Il y a eu aussi un travail de l’histoire générale des femmes pour comprendre dans quel monde évoluait telle ou telle personnalité. Au final n’est pas mécontentes du résultat. Pari tenu !

Chroniques des lyonnaises inconnues.

Pour voir toutes les prochaines dates de visite, c’est par ici 👇

Visite Theatralisee Femmes Dans L'histoire
Pour
Adultes
Logo Cybele Rive Gauche

Visite théâtralisée : femmes dans l’histoire

Chroniques des lyonnaises inconnues
Réserver une visite

Bons plans et actus

Chaque 1er mardi du mois,
les nouveautés, la programmation,
les invitations pour les visites test.

Inscription